actionnariat

notice mise à jour en 2020

Ensemble des titulaires de participations financières au sein d'une société donnée.

Le détenteur d'une participation financière, au sein d'une société donnée, est, le plus souvent, appelé actionnaire. L'ensemble des actionnaires constitue l'actionnariat de cette même société. L'émergence puis l'omniprésence et l'évolution de ces deux notions sont liées à l'histoire du capitalisme en tant que système social et économique.

Les actionnaires d'une société disposent généralement d'une influence déterminante sur celle-ci. Leurs intérêts ne sont toutefois pas nécessairement alignés sur ceux de la société qu'ils possèdent ni, a fortiori, sur ceux du personnel de cette même société. La volonté de maximiser ses dividendes ainsi que de valoriser sa participation afin de générer une plus-value conséquente peut ainsi amener l'actionnariat d'une société à privilégier les intérêts à court terme par rapport aux intérêts à long terme. À l'inverse, plusieurs stratégies peuvent inciter les actionnaires à prendre des décisions de relocalisation, fermeture de sites, de licenciements collectifs ou, au contraire, d'investissements et d'acquisitions afin d'assurer leurs intérêts financiers sur une plus longue échéance au prix de sacrifices immédiats importants.

Il existe plusieurs manière de distinguer l'actionnariat et les actionnaires d'une société donnée. En termes de concentration, on parle généralement d'actionnariat diffus lorsque les participations financières de la société sont réparties entre un grand nombre d'actionnaires et, à l'inverse, d'actionnariat concentré lorsque peu d'actionnaires entrent en ligne de compte. L'actionnaire majoritaire désigne le titulaire de plus de 50 % des droits de vote dans la société. Les autres actionnaires sont dits minoritaires. On parle également d'actionnaire principal afin de désigner un actionnaire non majoritaire mais disposant d'une influence prédominante vis-à-vis du reste de l'actionnariat. En termes d'influence, on distingue régulièrement les actionnaires passifs (ou actionnariat de portefeuille), présents afin de profiter essentiellement de leur droit aux dividendes, des actionnaires actifs, désireux d'influencer voire de contrôler la politique de gestion de la société via l'exercice de leurs droits de vote.

L'étude de l'actionnariat des sociétés permet de mettre en lumière les chaînes de participations financières ainsi que les frontières des groupes d'entreprises, constructions centrales du capitalisme moderne.

Les commentaires sont fermés.