administration


Ensemble des moyens matériels et humains organisés par l'État ou une autre collectivité politique pour exécuter ses tâches d'intérêt général.

L'administration comprend l'ensemble des services et des organismes mis à la disposition du pouvoir exécutif pour mettre en œuvre sa politique et faire appliquer la législation. L'Autorité fédérale, les entités fédérées, les provinces et les communes disposent de services administratifs. Au niveau fédéral les ministères ont été transformés en services publics fédéraux (SPF). Au sens large, l'administration comprend aussi des organismes d'intérêt public, que les autorités publiques créent pour exécuter des missions spécifiques qu'elles leur confient. Ces organismes disposent d'une autonomie de gestion propre à leur statut.

Aux États-Unis, lorsqu'un nouveau parti politique arrive au pouvoir après une élection présidentielle, une grande partie du personnel administratif est renouvelée. La Belgique se rattache à une autre tradition, dans laquelle l'administration représente un facteur de stabilité et de continuité par rapport aux changements d'équipe dirigeante au gouvernement, ce qui ne signifie pas que l'administration est indépendante du pouvoir politique. La politisation de l'administration recouvre notamment les mécanismes d'influence des partis sur les nominations de fonctionnaires.

Le régime juridique de l'administration est défini par le droit administratif, qui comprend des règles communes à tous les niveaux de pouvoir et des règles variables selon les pouvoirs. Les contentieux entre les personnes ou les entreprises et l'administration sont jugés par des juridictions administratives, par le Conseil d'État ou par les cours et tribunaux. Le recours contre la décision d'une juridiction administrative est de la compétence exclusive du Conseil d'État.

Voir aussi : fonction publique

portail fédéral

Les commentaires sont fermés.