Chambre des représentants


Assemblée législative qui, avec le Sénat, compose le Parlement fédéral. Elle exerce le contrôle politique sur le gouvernement, vote les impôts et le budget, fixe le contingent de l'armée et joue un rôle prépondérant dans l'adoption des lois.

Assemblée législative qui, avec le Sénat, compose le Parlement fédéral. Elle exerce le contrôle politique sur le gouvernement, vote les impôts et le budget, fixe le contingent de l'armée et joue un rôle prépondérant dans l'adoption des lois.
La Constitution belge de 1831 prévoit que le Parlement est bicaméral. Il se compose de la Chambre des représentants et du Sénat, deux assemblées dont les pouvoirs étaient identiques (bicaméralisme strict) mais à la composition différente par le nombre, par le mode de désignation et par l'âge de leurs membres. Ce régime de bicaméralisme strict a été d'application jusqu'en 1993.
Depuis la réforme constitutionnelle de 1993 qui consacre le caractère fédéral de l'État belge, le bicaméralisme subsiste (il y a toujours deux chambres au niveau fédéral), mais les deux assemblées qui composent le Parlement fédéral ne sont plus sur pied d'égalité.
La réforme adoptée en 2014 en application de l'Accord institutionnel pour la sixième réforme de l'État apporte des modifications importantes en ce qui concerne la composition et le rôle du Sénat. La prépondérance de la Chambre en sort renforcée.
La Chambre des représentants a des compétences exclusives énoncées à l'article 74 de la Constitution. Ainsi, elle est seule à exercer le contrôle politique sur le gouvernement : elle vote l'investiture, ainsi que les motions de confiance et de méfiance. Les lois relatives à la responsabilité civile et pénale des ministres sont de sa seule compétence. Elle est seule à voter les impôts et le budget de l'État. Elle fixe le contingent de l'armée. Elle octroie les naturalisations.
Dans les matières énoncées à l'article 77 de la Constitution, la compétence est partagée à égalité avec le Sénat. Il en va notamment ainsi des révisions de la Constitution et des lois institutionnelles, qu'elles soient spéciales ou ordinaires, ainsi que des lois concernant le financement des partis politiques et le contrôle des dépenses électorales.
La Chambre est la seule à traiter la plupart des matières législatives, le Sénat se limitant aux questions institutionnelles. Le Sénat peut évoquer des textes votés à la Chambre dans les matières énoncées et selon la procédure prévue à l'article 78 de la Constitution, à la condition que la moitié des sénateurs et un tiers de chaque groupe linguistique le demande. En dehors des situations prévues à l'article 77 de la Constitution, la Chambre des représentants a le pouvoir final de décision.

Étant donné que le Sénat n'examine plus la plupart des projets et propositions de loi, une procédure de seconde (voire de troisième) lecture est prévue par le règlement de la Chambre, essentiellement pour contrôler la cohérence et la qualité des textes adoptés en première lecture.
La Chambre des représentants est composée de 150 députés, élus directement lors des élections fédérales pour une durée maximale de cinq ans.

Les commentaires sont fermés.