droits économiques et sociaux


Droits de l'homme dits de la seconde génération, fondés sur les concepts d'égalité et de justice sociale.

L'affirmation de droits économiques et sociaux en tant que droits de l'homme a pour origine les luttes sociales du XIXe siècle et s'est appuyée notamment sur les théories marxistes. Elle a trouvé une première concrétisation internationale dans la création de l'Organisation internationale du travail (1919).

Ces droits, parfois qualifiés de « droits-créances », obligent l'État à créer les conditions nécessaires à leur réalisation. Ils ont été affirmés aux Nations unies dans le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (1966). Ce Pacte garantit les droits suivants :
– le droit au travail ;
– des conditions de travail justes et favorables (rémunération, sécurité, etc.) ;
– la liberté syndicale (y compris le droit de grève) ;
– le droit à la sécurité sociale ;
– le droit à la nourriture et à la santé ;
– le droit à l'éducation ;
– la participation à la vie culturelle.

Ce Pacte constitue avec le Pacte international relatif aux droits civils et politiques et la Déclaration universelle des droits de l'homme, la Charte internationale des droits de l'Homme.

Les commentaires sont fermés.