lobby

notice mise à jour en 2020

Groupement actif dans la défense d'intérêts particuliers.

Le mot anglais lobby signifie couloir ou antichambre. À l'origine, il désignait l'action de personnes extérieures au Congrès américain ou au Parlement britannique parcourant les couloirs et salons de ces derniers afin d'y rencontrer des parlementaires et de tenter de les influencer. Il est pratiquement synonyme de groupe de pression, mais s'en distingue par le caractère plus discret des relations entretenues entre les lobbies et les décideurs publics, par l'accent mis sur l'expertise, et par le caractère spécifique et catégoriel des intérêts défendus. Par ailleurs, le terme lobby recouvre une acception plus péjorative en français. Dans la perception populaire, le lobbyisme est ainsi souvent associé à la corruption et à l'achat du vote des élus. Néanmoins, de nombreux élus considèrent à l'inverse que le lobbyisme, quand il ne cède pas à ces délits, est essentiel au bon fonctionnement du processus décisionnel car il permet d'enrichir leur réflexion grâce à l'apport de perspectives et d'informations originales.

Le lobbying est pratiqué non seulement par des associations, mais également par des bureaux d'étude, des cabinets de conseil, des agences de relations publiques, des centres de réflexion (think tanks), des entreprises, etc.

Tout groupement, toute organisation, tout centre de pouvoir est susceptible de se transformer, ne fût-ce que temporairement, en lobby.

Les lobbies sont particulièrement actifs auprès des diverses institutions de l'Union européenne. Ils visent prioritairement à influencer la Commission européenne, seule habilitée à initier de nouvelles législations européennes. Ils tentent également d'influencer le Conseil des ministres ainsi que le Parlement européen. Ils tentent enfin de faire barrage à la réglementation visant à établir une transparence sur leurs activités.

Afin de renforcer la transparence des actions menées par les lobbies au sein de l'Union européenne, la Commission a créé en 2008 un « Registre de transparence » recensant les organisations qui tentent d'influencer les décideurs européens lors de l'adoption ou de la mise en œuvre de décisions publiques. Ce registre est consultable sur Internet.

En Belgique, la Chambre des représentants s'est aussi dotée d'un tel registre en 2018, également consultable sur Internet.

Voir aussi : groupe de pression

Site du Registre de transparence de l'Union européenne

Site du Registre des lobbies de la Chambre des représentants

Les commentaires sont fermés.