Office wallon de la formation professionnelle et de l’emploi (FOREM)


Organisme public chargé du placement des demandeurs d'emploi et de la formation professionnelle dans la région de langue française.

Le FOREM applique la politique du gouvernement wallon en matière d'emploi, en ce compris la formation professionnelle, matière de la compétence de la Communauté française dont l'exercice a été transféré à la Région wallonne et à la COCOF, qui a créé à cet effet Bruxelles Formation.

Ses compétences sont limitées à la région de langue française. Dans la partie germanophone de la Wallonie, le placement et la formation professionnelle ont été confiés à un organisme communautaire, l'Arbeitamt der Deutschsprachigen Gemeinschaft (ADG).

Le FOREM est un organisme pararégional placé sous la tutelle du gouvernement wallon. Il est géré paritairement par des représentants des organisations patronales et syndicales.

Le contrat de gestion 2011-2016 a été signé le 13 septembre 2011 par le Gouvernement wallon et les partenaires sociaux représentés au Comité de gestion réorganise le FOREM. Il sera composé de quatre directions générales :
– la direction générale Emploi comprend les services directement accessibles aux demandeurs d'emploi et aux employeurs en vue de réaliser l'accompagnement des demandeurs d'emploi et répondre aux besoins de recrutement des employeurs ;
– la direction générale Formation réalise les activités de formation et d'indentification des compétences à l'égard des demandeurs d'emploi accompagnés ;
– la direction générale Support, au service des autres directions générales ;
– la direction générale Régisseur organisera la prise en charge par des opérateurs externes de demandeurs d'emploi accompagnés.

Le FOREM comprendra aussi deux services à gestions distinctes :
– l'un pour le financement et le subventionnement de certains dispositifs publics ;
– l'autre encadrera les comités subrégionaux de l'emploi et de la formation.

L'Accord institutionnel pour la sixième réforme de l'État du 11 octobre 2011 prévoit le transfert aux régions d'une nouvelle compétence qui concerne l'emploi (le contrôle des chômeurs). Lorsque cet accord sera mis en œuvre, il est possible que ce transfert ait des répercussions sur les missions du FOREM.

site du Forem
site de l'ADG

Les commentaires sont fermés.