Organisation du Traité de l’Atlantique nord (OTAN)


Alliance militaire entre vingt-six pays d'Europe et d'Amérique du Nord.

Le 4 avril 1949, dix États d'Europe occidentale, les États-Unis et le Canada signent à Washington un accord par lequel ils s'engagent à organiser une défense commune : l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN). L'alliance devient alors la principale force militaire de la planète, chargée de la défense des pays dits occidentaux durant la guerre froide.

Après la chute du mur de Berlin (1989), le rôle et la composition de l'OTAN évoluent. L'alliance intervient militairement dans les guerres des Balkans durant les années 1990 et en Afghanistan suite aux attentats du 11 septembre 2001, les États-Unis ayant invoqué, pour la première fois dans l'histoire de l'organisation, l'article cinq du traité qui prévoit la solidarité en cas d'agression. L'OTAN s'élargit à dix États de l'ancienne Europe centrale et orientale en 1999 et 2004. L'alliance signe des accords de coopération avec la plupart des États européens non membres.

L'OTAN est l'objet de critiques qui estiment qu'elle est un instrument de la domination américaine et qu'elle a perdu sa raison d'être avec la fin de la guerre froide. La question de la mise sur pied d'une défense propre à l'Europe se pose également, depuis que l'Union européenne développe une politique de défense et de sécurité (PESD) dans le cadre de la politique étrangère et de sécurité commune (PESC).

L'OTAN possède une double structure de commandement. Le commandement politique est assuré par le Conseil de l'Atlantique Nord, composé de représentants de tous les États membres, qui décident selon le mode du consensus, et par le secrétaire général de l'organisation. Il existe également une assemblée parlementaire de l'OTAN qui réunit régulièrement des parlementaires de tous les États membres.

Le siège politique de l'OTAN se trouve à Bruxelles.

Le commandement militaire est installé à Mons.

site de l'OTAN

Les commentaires sont fermés.