province

notice mise à jour en 2020

Collectivité territoriale située entre le niveau des Régions et celui des communes, dotée d'organes démocratiques issus d'élections au suffrage universel.

Une province constitue une subdivision du territoire située entre le niveau des communes et celui des Régions. Elle comprend la collectivité des citoyens situés sur son territoire géographique.

Héritées des départements de la période française et conservées sous la période hollandaise, les provinces ont été instituées dès 1831 par l'article 1er de la Constitution et ont été initialement réglementées par la loi provinciale du 30 avril 1836. Elles étaient alors au nombre de neuf et toute commune faisait partie d'une province.

Depuis la scission de la province de Brabant décidée en 1993 et la création des nouvelles provinces de Brabant wallon et de Brabant flamand, le nombre de provinces a été porté de neuf à dix. Le territoire de la région bilingue de Bruxelles-Capitale n'appartient plus depuis cette date à l'une des provinces. Depuis lors, l'article 5 de la Constitution est rédigé comme suit. « La Région wallonne comprend les provinces suivantes : le Brabant wallon, le Hainaut, Liège, le Luxembourg et Namur. La Région flamande comprend les provinces suivantes : Anvers, le Brabant flamand, la Flandre occidentale, la Flandre orientale et le Limbourg. »

Les provinces disposent d'une certaine souveraineté dans leur spécialité et dans les limites étroites légalement fixées, conformément à l'article 162 de la Constitution. C'est ce que l'on appelle l'autonomie provinciale. Ainsi, toutes ont développé un enseignement provincial. Elles développent en général aussi des politiques et proposent des services dans le domaine de la santé, de la culture, du tourisme, du sport… Les provinces sont également des organes chargés d'appliquer des règlementations émanant d'autres niveaux de pouvoir, agissant alors comme entités déconcentrées sous le contrôle de l'autorité (Autorité fédérale, Région, Communauté) qui lui a attribué des compétences.

L'article 162 de la Constitution confie à la loi l'application des principes qu'elle énonce :

Depuis la cinquième réforme de l'État de juillet 2001, le droit provincial fait très largement partie des compétences des Régions (loi spéciale du 8 août 1980, article 6). L'Autorité fédérale conserve toutefois la compétence pour certaines matières comme l'ordre public. En Région wallonne, c'est le Code de la démocratie locale et de la décentralisation (décret du 22 avril 2004) qui fixe les dispositions relatives à l'organisation des provinces, aux attributions de leurs organes, à leur administration, à leurs finances, etc. En Région flamande, c'est le décret provincial du 9 décembre 2005 qui régit l'organisation et le fonctionnement des provinces. Tant le code wallon que le décret flamand prévoient la possibilité d'organiser à certaines conditions des consultations populaires provinciales.

Les organes des provinces sont le conseil provincial, renouvelé tous les six ans au suffrage universel direct lors des élections provinciales, le collège provincial (en Région wallonne) ou la députation permanente (en Région flamande), le gouverneur, le commissaire d'arrondissement, le greffier et le receveur provincial (respectivement directeur général provincial et directeur financier provincial en Région wallonne).

Site de l'Association des provinces wallonnes (APW)
Site de la Vereniging van de Vlaamse Provincies (VVP)

Les commentaires sont fermés.