Union de l’Europe occidentale (UEO)


Organisation européenne de coopération en matière de défense.

L'Union de l'Europe occidentale trouve son origine dans le Traité de Bruxelles, conclu en 1948 par la Belgique, la France, le Luxembourg, les Pays-Bas et le Royaume-Uni, pour organiser collectivement la défense de l'Europe occidentale dans le contexte de la guerre froide.

Le Traité, revu par les accords de Paris (1954) qui y firent entrer l'Italie et la République fédérale d'Allemagne, prévoyait également une coopération en matière économique, sociale et culturelle. L'organisation militaire de l'UEO fut rapidement intégrée à l'OTAN. Dans les autres domaines, le Conseil de l'Europe, l'Organisation européenne de coopération économique (précurseur de l'OCDE) et la Communauté économique européenne exercèrent progressivement les compétences de l'UEO.

L'organisation fut cependant relancée durant les années 1980, pour permettre la coordination de positions de défense commune en Europe dans le contexte de la course aux armements entre les États-Unis et l'Union soviétique, et vu l'incapacité de la Communauté économique européenne à progresser sur la voie d'une coopération en matière de défense. En 1984, la déclaration de Rome fixa l'objectif d'une identité de sécurité européenne et l'harmonisation progressive des politiques des États membres en la matière. En application des décisions prises à Rome, le Conseil des ministres de l'UEO se réunit dorénavant deux fois par an. En 1987, le Conseil adopta la plate-forme de La Haye appelant à la construction d'une union européenne étroite y compris en matière de défense et de sécurité.

Une déclaration annexée au Traité de Maastricht (1992) chargea l'UEO de mettre en oeuvre les décisions de l'Union européenne en matière de défense.
L'UEO mena des opérations sur le terrain dans le Golfe Persique (1988-1990) et dans les Balkans (1992-2001). Au début des années 1990, l'Espagne, le Portugal et la Grèce rejoignirent l'UEO.

Cependant, le développement de la politique étrangère et de sécurité commune (PESC) a enlevé à l'UEO sa raison d'être. Depuis le Traité de Nice, les fonctions de gestion des crises ont été transférées à l'Union européenne, tandis que la défense collective est désormais du ressort exclusif de l'OTAN.

L'UEO a formellement cessé d'exister le 30 juin 2011.

site de l'UEO

Les commentaires sont fermés.