Mouvement ouvrier chrétien (MOC)


Organe de coordination francophone d'un ensemble de mouvements militants et d'organisations de services du monde chrétien.

Le Mouvement ouvrier chrétien (MOC), comme son équivalent flamand l'Algemeen Christelijk Werknemersverbond (ACW), fédère des associations autonomes auxquelles sont affiliés les membres. Le MOC et l'ACW comprennent trois organisations encore établies sur le plan national : l'Alliance nationale des mutualités chrétiennes (ANMC), la Confédération des syndicats chrétiens de Belgique (CSC) et le groupe financier ARCO. Le MOC et l'ACW comprennent aussi des organisations militantes reconnues comme organismes d'éducation permanente autonomes sur le plan communautaire ; du côté francophone il s'agit de Vie féminine, des Équipes populaires et de la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC-JOCF).
Depuis 1946, les ailes flamande et francophone du MOC-ACW ont une existence propre. D'abord sous l'autorité d'un bureau national, elles se sont progressivement distanciées. Le premier congrès du MOC wallon date de 1961. En 1972, le MOC se prononce pour le pluralisme politique et crée son propre secrétariat politique. En 1982, il tente sans succès de constituer son propre mouvement politique, Solidarité et participation (SEP). Il adopte de nouveaux statuts en 1991.
Parmi les initiatives du MOC, on compte l'organisation des Semaines sociales wallonnes et la création de plusieurs organismes d'éducation, de recherche et d'enseignement : le Centre d'information et d'éducation populaire (CIEP) en 1961, l'Institut supérieur de culture ouvrière (ISCO) en 1962, la Fondation Travail-Université (FTU) en 1967 et la Faculté ouverte de politique économique et sociale (FOPES) en 1973.
Le MOC édite le période bimensuel Démocratie.

site du MOC

Les commentaires sont fermés.