monarchie


Régime politique dans lequel le chef de l'État est un monarque : roi, prince, grand-duc,,,

On distingue les monarchies absolues, où les pouvoirs du chef de l'État ne sont pas limités, et les monarchies constitutionnelles, où ces pouvoirs sont définis dans une Charte fondamentale et où le monarque n'accède à sa fonction qu'en prêtant le serment d'allégeance à la Constitution. Les origines de la monarchie constitutionnelle remontent à la proclamation de Guillaume d'Orange et de son épouse Marie comme roi et reine d'Angleterre le 23 février 1689.

On distingue aussi les monarchies héréditaires et les monarchies électives.

Les régimes monarchiques qui existent aujourd'hui en Europe sont des monarchies constitutionnelles et héréditaires.

Parmi ces dernières, on distingue celles où la succession au trône est réservée aux hommes. Cette disposition, connue sous le nom de « loi salique », a été en vigueur en Belgique de 1831 jusqu'en 1991.

Le Congrès national a décidé, le 22 novembre 1830, que la Belgique serait une monarchie constitutionnelle et représentative sous un chef héréditaire. Le vote a été acquis par 174 voix contre 13. La majorité du Congrès national a ainsi fait preuve de réalisme, sachant que les représentants des puissances européennes réunis à Londres depuis le 4 novembre 1830 pour statuer sur le sort international de la Belgique n'accepteraient pas la proclamation d'une république. Seuls les républicains les plus convaincus du Congrès national votèrent contre la forme monarchique de l'État.

Voir aussi : dynastie, Roi

Les commentaires sont fermés.