Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)


Organisation internationale chargée de la sécurité et de la prévention des conflits en Europe.

En 1995, la Conférence pour la sécurité et la coopération en Europe (CSCE) s'est transformée en une institution dotée de structures permanentes, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

L'OSCE regroupe actuellement 56 pays d'Europe, d'Amérique du Nord et d'Asie centrale. Elle est chargée de la détection et de la prévention des conflits armés, de leur gestion et de la réhabilitation des pays après résolution des conflits. Les décisions de l'OSCE sont prises sur base d'un consensus. Elles n'ont pas de valeur juridiquement contraignante, ce sont des instruments politiques.

Les principaux organes de l'OSCE sont :
– le conseil permanent, qui réunit les représentants des États participants et se réunit au moins chaque semaine ;
– le conseil supérieur, qui réunit des fonctionnaires de haut rang au minimum deux fois par an ;
– le conseil ministériel, qui regroupe les ministres des Affaires étrangères des États participants et se réunit une fois par an ;
– l'assemblée parlementaire, qui est composée de parlementaires des États participants. Elle a un rôle consultatif et est également chargée de la délégation d'observateurs des processus électoraux ;
– le forum pour la coopération en matière de sécurité, qui réunit des représentants des États membres et se réunit chaque semaine. Il se consacre particulièrement au contrôle des armements.

En outre, des sommets réunissent les chefs d'État et de gouvernement de l'OSCE tous les deux ou trois ans.

La présidence de l'OSCE est exercée par les ministres des Affaires étrangères des pays participants selon un système de rotation. L'OSCE dispose d'un secrétariat à la tête duquel se trouve un secrétaire général, nommé pour trois ans par le conseil ministériel. Il existe au sein de l'OSCE un bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme, chargé notamment de l'observation des processus électoraux dans les États membres, et un poste de haut commissionnaire aux minorités nationales, chargé de la surveillance des tensions entre minorités nationales.

Le siège de l'OSCE se trouve à Vienne (Autriche).

site de l'OSCE

Les commentaires sont fermés.