Actiris


Organisme chargé du placement des demandeurs d'emploi dans la Région de Bruxelles-Capitale.

Contrairement à la Région wallonne et à la Communauté germanophone qui ont mis sur pied des organismes chargés à la fois du placement des demandeurs d'emploi et de la formation professionnelle, dans la Région de Bruxelles-Capitale, des organismes distincts ont été créés pour ces deux missions. Le placement des demandeurs d'emploi est du ressort d'un organisme régional, ACTIRIS, anciennement Office régional bruxellois de l'emploi (ORBEM), en néerlandais, Brusselse Gewestelijke Dienst voor Arbeidsbemiddeling (BGDA), tandis que la formation professionnelle est du ressort de deux organismes communautaires, Bruxelles Formation et le Vlaamse Dienst voor Arbeidsbemiddeling en Beroepsopleiding (VDAB), ce dernier étant chargé non seulement de la formation professionnelle mais également du placement des demandeurs d'emploi dans la région de langue néerlandaise.
L'ordonnance du 18 janvier 2001 portant organisation et fonctionnement de l'Office régional bruxellois de l'emploi charge l'ORBEM de mettre en œuvre la politique régionale de l'emploi et d'assurer le fonctionnement du marché du travail. ACTIRIS qui reprend l'ensemble des missions de l'ORBEM est l'intermédiaire officiel entre les demandeurs d'emploi et les employeurs qui recherchent de la main-d'œuvre. Ses missions sont énumérées dans le contrat de gestion qui le lie au gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale. Il met en œuvre les programmes de remise au travail des chômeurs décidés par le gouvernement régional. Il verse diverses indemnités aux personnes qui font appel à lui, notamment l'intervention dans la rémunération des chômeurs involontaires d'âge avancé, handicapés ou considérés comme difficiles à placer, qui sont recrutés à son intervention, l'intervention dans les frais de réinstallation des travailleurs en chômage, l'intervention dans la rémunération des travailleurs touchés par la reconversion de leur entreprise, etc.
L'Accord institutionnel pour la sixième réforme de l'État du 11 octobre 2011 prévoit le transfert aux régions d'une nouvelle compétence qui concerne l'emploi (le contrôle des chômeurs). Lorsque cet accord sera mis en œuvre, il est possible que ce transfert ait des répercussions sur les missions d'Actiris.
ACTIRIS est géré paritairement par des représentants des organisations patronales et des syndicales.

site d'Actiris

Les commentaires sont fermés.